REF : PLATRIER PLAQUISTE TP //n° action formation : 03022104006


Titre professionnel plaquiste plâtrier

 

 

EMPLOI VISE :


COMPETENCES CIBLES :

  • Réaliser dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs horizontaux en matériaux secs à base de plâtre
    Réaliser dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs verticaux en matériaux secs à base de plâtre
    Mettre en œuvre dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs d’isolation thermique
    Mettre en œuvre dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs d’isolation acoustique

PREREQUIS :


OBJECTIFS PEDAGOGIQUES :


OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Le plaquiste-plâtrier de niveau V intervient essentiellement dans tout
bâtiment individuel et collectif d’habitation pour réaliser l’aménagement
intérieur de locaux neufs et anciens, à partir d’éléments préfabriqués en
matériaux secs à base de plâtre et de différents matériaux destinés à
l’étanchéité à l’air, à l’isolation thermique et acoustique.
En fonction de la nature du chantier sur lequel il intervient, le plaquiste
plâtrier peut également travailler de manière ponctuelle le plâtre
traditionnel.
À partir de dossiers techniques, de plans de pose ou de consignes
verbales, il construit des plafonds, des doublages, des cloisons et met en
place ponctuellement des systèmes constructifs pour assurer l’étanchéité à
l’air, l’isolation thermique et acoustique d’un bâtiment.
Pour ce faire, il effectue des tracés, des implantations et réalise des
ossatures métalliques sur lesquelles il fixe des plaques de plâtre. Il pose
par collage certains éléments (plaques de plâtre, complexe isolant).
En complément à ces travaux, le plaquiste-plâtrier réalise la pose de
différents systèmes constructifs d’isolation thermique et acoustique qui
peuvent contribuer à améliorer l’étanchéité à l’air des bâtiments.
Enfin, il assure les travaux de finition en réalisant le jointoiement et les
enduits.
Le plaquiste-plâtrier peut également travailler de manière ponctuelle le
plâtre traditionnel en réalisant selon les cas :
— le briquetage et l’enduisage au plâtre traditionnel de cloisons ;
— l’enduisage au plâtre traditionnel de cloisons ou supports existants ;
— la construction de supports horizontaux permettant l’enduisage au plâtre
traditionnel ;
— l’enduisage au plâtre traditionnel de plafonds ;
— l’enduisage mécanique au plâtre d’un support intérieur.Le plaquiste-plâtrier intervient sur des chantiers de constructions neuves,
ou en réhabilitation. Après avoir reçu les consignes de son responsable,
il organise son poste de travail, il établit l’ordre d’exécution et les modes
opératoires des ouvrages à réaliser. De par la connaissance qu’il a des
normes de conformité des supports de réception, il est en capacité de
contrôler ces derniers avant d’intervenir et alerter son responsable en cas
de non-conformité. Tout au long de son intervention, il contrôle son travail
et rend compte à son responsable du déroulement du chantier.
En plus de son responsable, ses principaux interlocuteurs sont le client et
le maître d’œuvre.
Pour toutes ses missions, le plaquiste-plâtrier est amené à un travail
d’équipe. Il est en capacité de coordonner sa propre activité avec celles
des autres corps de métiers présents sur le chantier en simultané ou de
manière décalée dans leurs interventions. Il intervient dans les locaux
clos et couverts, parfois sur des échafaudages intérieurs roulants et/ou
fixes. Il est en possession des habilitations lui permettant ce travail en
hauteur. Sur le chantier, il manipule des charges lourdes et
encombrantes et utilise du matériel électroportatif. Il doit porter des
équipements de protection individuelle (EPI) en relation avec les risques
associés à la tâche qu’il réalise, respecter les règles d’hygiène et de
sécurité individuelle et collective. Il peut être amené à intervenir sur des
chantiers en rénovation pouvant présenter des risques dus à la présence
d’amiante. Il doit être en capacité d’avertir son responsable en cas de
suspicion de présence d’amiante dans les matériaux sur lesquels il
intervient. Il a connaissance des principes du développement durable et
est en capacité de réaliser le tri sélectif des déchets générés par son
activité.
Selon la structure de l’entreprise, les déplacements sont locaux pour les
petites entreprises et régionaux voir nationaux pour les plus grosses.
Pour les petites entreprises, les changements de chantiers peuvent être
fréquents. Les horaires de travail sont relativement réguliers.
______________________________________________________________________________________________________________________
Perfectionnement élargissement des compétences


MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES :


MODALITES DE DEROULEMENT ET DE SUIVI :

  • Formation entièrement présentielle
    Enseignement collectif
    Dispensé en Francais
    En journée

NATURE DE LA CERTIFICATION :

PLATRIER PLAQUISTE TP


DUREE :

110 jours. 740 heures en centre et 140 heures en entreprise soit un total d’heures de 880.


NOMBRE DE PARTICIPANTS :


ADMISSION :

Admission sur dossier


DATES DE SESSION :

du 05/04/2021 au 17/11/2021


DELAI DE REPONSE – TRAITEMENT :

  • Délai de réponse inscription : 5 jours
  • Délai traitement avant démarrage de la formation : 90 jours

LIEU DE FORMATION ET ACCÈS :

  • AREP FRESC ROUBAIX 103 BD DE METZ ROUBAIX
  • Prendre le métro ou tramway jusqu’à eurotéléport puis prendre bus ligne L8 direction RISQUONS TOUT arrêt ROLIN ou 7 minutes à pied

CONTACT :

  • Informations et inscription

Sandrine GOOSSENS, Responsable coordination
Ligne directe : 03 20 68 33 52
Mail : formations@arepfresc.fr

  • Réclamation :
    Mail : reclamation@arepfresc.fr

REFERENT HANDICAP ET EGALITE DE TRAITEMENT

M. GOOSSENS

Notre centre de formation est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite. Des aménagements spécifiques de temps ou techniques sont mis en œuvre.

ORGANISATION DE LA FORMATION ET DE LA CERTIFICATION

Pendant votre formation, vous ferez l’acquisition de compétences. Les compétences regroupées en bouquet vous permettront de valider un CCP (certificat de compétences professionnel), confirmées par un examen de pratique professionnelle. Après avoir acquis l’ensemble des certificats de compétences professionnelles (CCP), vous pourrez prétendre à accéder au titre professionnel à la suite d’ une soutenance de présentation de votre dossier (DSPP) à l’oral face à des professionnels.