REF : Technicien de réseaux de télécommunications TP //n° action formation : 03022103022


TITRE PROFESSIONNEL Technicien de réseaux de télécommunications

 

 

EMPLOI VISE :


COMPETENCES CIBLES :

  • Organiser, réaliser et contrôler les travaux d’installation des réseaux de télécommunications cuivre
    Organiser, réaliser et contrôler les travaux de raccordement des câbles et de câblage des dispositifs d’extrémité des réseaux de télécommunications cuivre
    Réaliser les mesures et le dossier de recettage des réseaux de télécommunications cuivre
    Organiser, réaliser et contrôler les travaux de branchement des clients de réseaux de télécommunications cuivre
    Encadrer les travaux de production des réseaux de télécommunications
    Réaliser les travaux de maintenance préventive des réseaux de télécommunications cuivre
    Réaliser les travaux de maintenance corrective des réseaux de télécommunications cuivre
    Organiser, réaliser et contrôler les travaux d’installation des réseaux de télécommunications optiques
    Organiser, réaliser et contrôler les travaux de raccordement des câbles et de câblage des dispositifs d’extrémité des réseaux de télécommunications optiques
    Réaliser les mesures et le dossier de recettage des réseaux de télécommunications optiques
    Organiser, réaliser et contrôler les travaux de branchement des clients des réseaux de télécommunications optiques
    Encadrer les travaux de production des réseaux de télécommunications
    Réaliser les travaux de maintenance préventive des réseaux de télécommunications optiques
    Réaliser les travaux de maintenance corrective des réseaux de télécommunications optiques

PREREQUIS :


OBJECTIFS PEDAGOGIQUES :

  • À partir du dossier technique d’exécution et du cahier des charges de l’opérateur, le technicien de réseaux de télécommunications est chargé de l’exécution et du bon déroulement techniques des travaux de construction, de modification, d’extension et de maintenance sur les réseaux de télécommunications.
    Les réseaux concernés mettent en œuvre deux technologies distinctes : les réseaux à technologie cuivre (réseau de nature électrique) et les réseaux optiques (lumière dans des fibres optiques).
    Les câbles cuivre multipaires sont utilisés sur la Boucle Locale Cuivre historique (BLC). Ils supportent la téléphonie commutée (réseau téléphonique commuté, RTC) et les liaisons xDSL (multiplexages numériques). Ce réseau permet des connexions bas et Haut Débit (HD).
    Les câbles optiques (monomodes) sont utilisés sur les réseaux de type FTTH (Fiber To The Home) et les réseaux constituant la Boucle Locale Optique Mutualisée. Ils permettent des connexions à Très Haut Débit (THD).
    Les câbles cuivre et les câbles optiques sont utilisés conjointement sur les réseaux hybrides de type NRAxy (Nœud de Raccordement d’Abonnés haut débit), et de type FTTx (réseau optique à terminaison cuivre).
    Le champ d’intervention du technicien couvre l’ensemble des réseaux, de l’origine des signaux dans les Nœuds de Raccordements, jusqu’au domicile des clients ou aux locaux des entreprises, en passant par les parties de transport, distribution et branchement des réseaux.
    Les travaux de construction, de modification et d’extension se réalisent généralement en équipe de quelques personnes, au sein de laquelle le technicien pilote les actions ; il assure alors la fonction de chef d’équipe.
    Les travaux de maintenance peuvent être préventifs ou correctifs. Ils peuvent être réalisés seul par le technicien, quand la nature des travaux et les contraintes de sécurité le permettent.
    Le professionnel travaille en lien avec un bureau d’études, et sous la responsabilité d’un chargé d’affaires ou un conducteur de travaux.
    Le technicien réalise sur site les repérages et relevés avant, pendant et après les travaux (fiches d’occupation d’alvéoles, récolements, mesures).Il réalise les travaux de construction, de modification, d’extension et de maintenance
    des réseaux de télécommunications, ainsi que les travaux de branchement des
    clients.
    Il réalise les mesures électriques et optiques, dont les opérations de recettage des
    réseaux. Pour ce faire, il utilise des appareils de mesure (réflectomètre cuivre et
    optique, photomètre optique, testeur de continuité et d’isolement, analyseur de
    trames) pour les travaux et la maintenance. Ces appareils peuvent être associés àl’utilisation d’un ordinateur portable, d’une tablette communicante ou d’un smartphone pour effectuer les mesures, les enregistrer et en communiquer les résultats.
    Le technicien travaille en lien avec un bureau d’études, et sous la responsabilité d’un chargé d’affaires ou d’un conducteur de travaux.
    Le lieu de travail du technicien est l’entreprise pour la préparation des chantiers. L’essentiel des activités du technicien se déroule sur des chantiers (sur la voie publique ou chez le client) pour les travaux de production, d’encadrement et de maintenance. Ces chantiers concernent les réseaux aériens, souterrains, sur façade et en immeuble, en milieu urbain et en milieu rural.
    Le technicien peut exercer l’emploi localement ou se déplacer pour de longues périodes sur des chantiers éloignés. Les travaux ont lieu exceptionnellement de nuit, pour ne pas perturber les services rendus aux clients connectés.
    Pour les travaux de maintenance corrective (dépannage), le technicien peut être amené à assurer des astreintes.
    Lors des travaux et parfois de la maintenance, le technicien dirige une équipe d’installateurs de réseaux. Il est en relation avec le représentant de l’opérateur ou du sous-traitant, les services techniques municipaux, les syndics de copropriété, les promoteurs ou les résidants.
    Dans le cadre des travaux de maintenance et des travaux de branchement de clients, le technicien est en relation directe avec ceux-ci.
    Il veille à sa propre sécurité et à celle des personnels placés sous sa responsabilité, ainsi qu’à celle des usagers et clients. Il réalise ses activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives (et, s’il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention).
    Le professionnel est confronté aux risques liés :
    • aux travaux en hauteur ;
    • à la présence de réseaux électriques basse ou haute tension dans
    l’environnement du chantier ;
    • à la présence de tensions électriques basses tensions sur les réseaux de
    télécommunications ;
    • à la présence de rayonnement laser dans les fibres optiques ;
    • à la présence d’amiante dans son environnement de travail ;
    • au voisinage de la circulation routière.
    Il utilise des moyens matériels variés (nacelle, compresseur, outils électroportatifs, appareils de mesure électriques et optiques, soudeuse optique, terminaux et périphériques informatiques).

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

  • Perfectionnement élargissement des compétences

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES :


MODALITES DE DEROULEMENT ET DE SUIVI :

  • Formation entièrement présentielle
  • Enseignement collectif
  • Dispensé en Francais
  • En journée

NATURE DE LA CERTIFICATION :

  • Technicien de réseaux de télécommunications TP

DUREE :

  • 136 jours.
  • 815 heures en centre et 270 heures en entreprise soit un total d’heures de 1085.

NOMBRE DE PARTICIPANTS :

  • 18

ADMISSION :

  • Admission sur dossier

DATES DE SESSION :

  • du 24/05/2021 au 16/07/2021

DELAI DE REPONSE – TRAITEMENT :

  • Délai de réponse inscription : 5 jours
  • Délai traitement avant démarrage de la formation : 90 jours

LIEU DE FORMATION ET ACCÈS :

  • AREP FRESC ROUBAIX 103 BD DE METZ ROUBAIX
  • Prendre le métro ou tramway jusqu’à eurotéléport puis prendre bus ligne L8 direction RISQUONS TOUT arrêt ROLIN ou 7 minutes à pied

CONTACT :

  • Informations et inscription

Sandrine GOOSSENS, Responsable coordination
Ligne directe : 03 20 68 33 52
Mail : formations@arepfresc.fr

  • Réclamation :
    Mail : reclamation@arepfresc.fr

REFERENT HANDICAP ET EGALITE DE TRAITEMENT

M. GOOSSENS

Notre centre de formation est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite. Des aménagements spécifiques de temps ou techniques sont mis en œuvre.

ORGANISATION DE LA FORMATION ET DE LA CERTIFICATION

Pendant votre formation, vous ferez l’acquisition de compétences. Les compétences regroupées en bouquet vous permettront de valider un CCP (certificat de compétences professionnel), confirmées par un examen de pratique professionnelle. Après avoir acquis l’ensemble des certificats de compétences professionnelles (CCP), vous pourrez prétendre à accéder au titre professionnel à la suite d’ une soutenance de présentation de votre dossier (DSPP) à l’oral face à des professionnels.